Comment nager le crawl ? La technique pour apprendre à nager le crawl

Publié le : 31/12/2020 07:27:43
Catégories : Pour transpirer après le travail

Comment nager le crawl ? La technique pour apprendre à nager le crawl

Le crawl est sans aucun doute la nage la plus rapide. Contrairement à ce que l'on pense souvent, c'est une nage très technique. Pour être efficaces, les différents mouvements doivent être précis et coordonnés avec la respiration.

Beaucoup de nageurs ont une technique approximative et s'épuisent en dépensant beaucoup d'énergie. Il est donc important d'apprendre le crawl afin de nager correctement.

 

Nager le crawl : Déplacements sur le ventre

Pour nager le crawl, il faut être capable de se déplacer sur le ventre. Cela peut sembler simple, mais un grand nombre de nageurs ont une mauvaise position, ce qui diminue leurs performances.

Avant d'apprendre les autres techniques du crawl, il est impératif de bien travailler sa flottabilité et sa position allongée. Le corps doit être bien droit, allongé le plus possible et rigide. Cela nécessite un bon gainage qui s'acquiert avec l'entraînement. Avec une bonne position dans l'eau, on réduit d'autant la résistance et on augmente ensuite l'efficacité des mouvements.

Pour améliorer votre position, munissez-vous d'une planche, maintenez-là devant vous bras tendus et avancez en faisant de petits battements avec les jambes. Lorsque vous travaillerez également votre respiration, vous pourrez avancer la tête sous l'eau et respirer sur le côté.

 

Nager le crawl : Mouvement des bras

Une fois que l'on a trouvé une bonne position dans l'eau, il est temps d'apprendre le mouvement des bras. Les bras sont très importants en crawl parce que ce sont eux qui propulsent le nageur ; contrairement à la brasse où ce sont les jambes.

Pour bien apprendre le mouvement du bras, il faut le décomposer. Cela permet de mieux visualiser toutes les étapes et de se concentrer pour les mettre en application efficacement. Commencez par un glissé ventral, bras tendus devant. Regard vers le fond, faites le mouvement du crawl avec un bras, sortez-le de l'eau pour le ramener vers l'avant. Marquez une pause de quelques secondes et notez bien la façon dont vous avancez. Répétez ensuite le même mouvement avec l'autre bras. Allez-y tranquillement, l'objectif est de bien sentir le mouvement afin de le mémoriser.

A ce stade, ne faites pas de battement de jambes. Cela permet de vous concentrer uniquement sur les bras. D'autre part, les muscles des jambes sont gros et demandent donc beaucoup d'énergie. Réservez-vous pour la suite. L'utilisation d'un pull-buoy permet d'immobiliser les jambes et de maintenir la flottaison.

Veillez à faire des mouvements le plus ample possible pour aller chercher l'eau loin devant pour prendre des appuis plus efficaces et relâchez les muscles durant la phase de retour. Surveillez également le placement de votre main lors de son entrée dans l'eau à la fin du retour.

 

Nager le crawl : Respiration

Si les mouvements sont importants dans la technique de nage du crawl, la respiration l'est tout autant. Si vous ne parvenez pas à respirer en crawl, vous allez rapidement vous épuiser, quelle que soit l'efficacité de vos mouvements.

Il faut répéter les exercices précédents et apprendre à placer sa respiration. Elle se fait tous les deux, trois, quatre ou cinq mouvements. Choisissez le rythme avec lequel vous êtes le plus à l'aise. L'idéal est tout de même de choisir un nombre impair de façon à respirer alternativement des deux côtés. Ça permet de moins perturber votre positionnement dans l'eau.

Lors des mouvements de bras, gardez la tête sous l'eau en regardant le fond et soufflez de façon progressive et continue. Vos poumons doivent être vides au moment où vous allez prendre votre respiration en tournant la tête sur le côté. Si vous ne videz pas totalement vos poumons avant de prendre une respiration, elle sera moins efficace. Vous inspirerez moins d'air et vous allez rapidement vous essouffler.

 

Nager le crawl : Mouvement des jambes

En crawl, la propulsion vient uniquement des bras. Lorsque vous êtes suffisamment à l'aise, battez des jambes en partant des cuisses. Ces battements ne servent que peu à vous faire avancer mais plutôt à assurer votre équilibre à la surface de l'eau.

 

Récapitulatif en vidéo

 

Technique de nage crawl : Les erreurs à éviter

Lorsque l'on apprend à nager le crawl, il est courant de commettre certaines erreurs. Plus vite elles seront corrigées et plus vite votre nage sera efficace.

Position de la tête

La position du regard est importante. Vous devez absolument regarder le fond afin que votre colonne vertébrale soit alignée. Si vous regardez devant vous pour vous repérer, vous augmentez naturellement la résistance et vous perdez une énergie précieuse. Pour vous repérer, en piscine, vous avez les dessins et les lignes au fond. Sinon, profitez d'une respiration pour jeter un coup d'œil rapide et estimer votre position.

Appuis des mains et bras

Les débutants ont souvent envie d'effectuer des mouvements rapides avec les bras. C'est pourtant contre-productif. Des mouvements trop rapides empêchent le nageur d'avoir de bons appuis des mains et des bras sur l'eau.

Respiration en crawl

Il est courant également de voir un nageur retenir sa respiration durant les mouvements pour ne souffler qu'au moment de la respiration. Dans le meilleur des cas, cela va diminuer l'efficacité des mouvements. La tête de côté, il va falloir souffler l'air présent dans les poumons avant de pouvoir les remplir de nouveau. La résistance dans l'eau va être augmentée, la respiration durer plus longtemps et être moins efficace. Les muscles ne vont pas être oxygénés correctement et le nageur va s'épuiser rapidement.

Battements des jambes

Enfin la dernière erreur classique vient du battement des jambes. Des battements plus fort ne seront que peu efficaces par rapport à l'action des bras. En revanche, les muscles des jambes étant imposants, le rythme cardiaque va augmenter ainsi que l'énergie dépensée. Là encore, le nageur va s'épuiser rapidement.

 

Les éducatifs pour apprendre à nager le crawl

Les éducatifs sont des exercices permettant de comprendre comment nager le crawl.

  • Nager le crawl poings fermés permet d'améliorer ses prises d'appuis et la propulsion. Le poing fermé diminue la surface d'appui par rapport à une main ouverte. L'exercice permet de prendre conscience de l'importance de l'avant-bras dans la prise d'appui.
  • Le toucher épaule/aisselle permet de travailler le retour du bras. A chaque mouvement de bras, la main va venir toucher l'épaule puis l'aisselle. Cela permet de mieux se relâcher au moment du retour, de reposer les muscles et de préserver l'épaule.
  • Pour travailler les battements des jambes, nager avec la tête hors de l'eau, le regard placé vers l'avant. La respiration se fait vers l'avant également. Ce n'est effectivement pas la bonne position, mais cet éducatifs permet de travailler le positionnement et l'efficacité du battement des jambes, pour une meilleure position ensuite et une meilleure propulsion.
  • Pour améliorer la respiration et l'endurance, il faut nager le crawl normalement, mais en respirant tous les trois, puis cinq, puis sept mouvements des bras.

 

Le sac idéal pour vos entraînements de natation

Pour transporter toutes vos équipements de piscine et vos affaires de rechanges, profitez des multiples compartiments et poches étanches des sacs de piscine Karkoa. Organisez vos affaires dans des poches séparées pour plus d'efficacité.

sac natation pour apprendre à nager le crawl

Articles en relation

Partager ce contenu

Tout savoir sur le sac de sport femme

Pour profiter au maximum de son sac de sport femme ou mixte, il faut d'abord bien le choisir. Ensuite, il faut savoir quoi mettre dans son sac pour la salle de sport et comment bien organiser ses chaussures et vêtements de rechange à l'intérieur. Apprenez à personnaliser votre sac à dos ou à bandoulière et vous serez alors prête à porter votre sac tel un accessoire de mode, avant de le ranger dans votre armoire. Enfin, découvrez toutes les tendances du sac à dos sport: du petit sac de sport gym au sac de luxe en peau de vache, en passant par les choix de sacs de marque et le sac à dos rose, vous saurez tout pour rester tendance grâce à votre sac de sport.

Tout savoir sur le sac de sport homme

Vous voulez acheter un sac de sport homme mais vous êtes un peu perdu parmi toutes les marques de sac ? Commencez par définir vos besoins pour choisir le sac de sport qui vous correspondra pleinement. Devez-vous prendre l'avion avec votre sac de sport? Vous faut-il un sac pour le sport et le travail? Avez-vous besoin d'un sac avec des compartiments multiples? Ou d'un grand sac à dos pour faire de la rando? Ensuite, suivez nos guides pour savoir quoi mettre dans votre sac de sport et surtout comment l'entretenirdésodoriser et laver votre sac de sport homme vous permettra d'en profiter plus longtemps.

Tout savoir sur le sac de sport Natation

Que vous soyez un nageur professionnel ou que vous aimiez profiter de la piscine de manière occasionnelle, découvrez nos guides pour savoir comment choisir son sac de natation parmi les marques de sacs de sport piscine et que mettre dans votre sac de natation et dans le sac piscine maternelle ou sac piscine GS CP de vos enfants en cycle natation à l'école...

Tout savoir sur le sac à dos vélo urbain

Adepte du vélotaf ? Vous devez avoir un équipement vélo urbain adapté à vos trajets en deux roues. Vous hésitez entre un sac à dos, un panier vélo ou des sacoches? Sachez que choisir un sac à dos vélotaf est sans doute la meilleure solution pour ranger votre ordinateur. Il existe des modèles compartimentés de sac à dos vélo urbain homme et des modèles chics de sac à dos vélo urbain femme. Enfin, une housse de protection contre la pluie en vélo urbain est également un indispensable!