COVID-19: nos sacs ne sont jamais manipulés en logistique en savoir plus.

Protection pluie vélo urbain

protection pluie velo urbain.jpg 

Lorsque l’on pratique le vélotaf en milieu urbain, il n’est pas rare d’être confronté aux intempéries. Si l’on se fait surprendre par une averse sur le trajet de retour du travail, ce n’est pas dramatique. On peut facilement se changer en arrivant à son domicile. Dans l’autre sens, c’est déjà plus problématique. Arriver complètement trempé au travail est un véritable problème. Sans parler de ses affaires de travail. Un ordinateur n’apprécie généralement que moyennement l’humidité et vos dossiers non plus. En s’équipant correctement, il est possible de bien se protéger des intempéries, ainsi que les affaires que l’on transporte. Un peu de prévoyance et un petit investissement peuvent grandement améliorer vos trajets vélotaf.

 

Protéger le contenu de son sac vélotaf

Le contenu de votre sac à dos vélotaf est précieux. C’est pourquoi, en cas de pluie, il est important de le protéger correctement. Les sacs à dos Karkoa, bien que très résistants, ne sont pas fabriqués dans un matériau étanche. La toile polyester haute densité utilisée est très résistante et déperlante. Cela signifie que l’eau va s’écouler dessus sous forme de gouttelettes sans imprégner la toile. Votre sac va donc résister facilement à de petites averses, mais en aucun cas à des pluies soutenues. Dans ce dernier cas, l’eau finira toujours par s’infiltrer.

Pour lutter contre les intempéries en vélotaf et protéger efficacement vos affaires, les modèles Karkoa disposent d’un compagnon de choix, la housse de protection pluie pour sac à dos. Nommée Rain Cover, cette housse de protection s’adapte aux modèles de sacs à dos Karkoa Nomad 25 et Smartbag 40. Conçue en tissu avec un traitement polyuréthane, elle mettra votre sac à dos à l’abri des intempéries et de la poussière.

 

Protéger ses vêtements

En vélotaf, il est essentiel de disposer de protections adaptées pour se protéger de la pluie.

Veste étanche

Si l’on pense naturellement à la veste étanche et voyante (n’oubliez jamais qu’en cas d’intempéries, un cycliste est encore moins visible qu’en temps normal) et éventuellement au sur-pantalon, il ne faut pas non plus oublier les extrémités.

Paire de gants

Une paire de gants, pas nécessairement très épais, mais suffisamment étanches pour vous protéger les mains du froid ressenti, peut être très utile.

Protection du casque

Pensez également à une housse de protection pluie pour votre casque. S’il est efficace pour vous protéger d’un choc, il ne faut pas oublier qu’il est également ventilé et donc inefficace contre une pluie importante. Munissez-vous d’une housse de protection. Facile à enfiler par-dessus le casque, il suffit de la garder dans une poche pour la sortir en cas de pluie.

Sur-chaussures

Enfin, n’oubliez pas les sur-chaussures. Quelle que soit la qualité de vos chaussures, en cas d’intempéries importantes sur un trajet assez long, l’eau finira toujours par s’infiltrer. Avec des chaussures humides, vous vous refroidirez plus rapidement malgré l’effort physique et vous risquez de tomber malade. Une paire de sur-chaussures vous permettra de protéger vos pieds. Certains modèles montants peuvent même vous protéger la cheville, évitant ainsi à un pantalon ou un sur-pantalon mouillé de transmettre l’humidité aux jambes.

 

Nos autres guides autour du sac à dos vélotaf:

- Vélotaf : sac à dos ou panier ?

- Quel sac à dos pour velotaf ?

- Équipement vélo urbain

- Choisir son Sac à dos vélo urbain femme

- Choisir son Sac à dos vélo urbain homme